Préambule

Synonyme : steak du gymnaste DEFINITION : Elle est due à un frottement répété de la peau ou un conflit qui entraîne un décollement de l’épiderme dans lequel peut se trouver du ... Lire la suite

DEFINITION :


Elle est due à un frottement répété de la peau ou un conflit qui entraîne un décollement de l’épiderme dans lequel peut se trouver du liquide translucide ou non (sérosité ou sang).


SYMPTÔMES :


Douleur et gêne fonctionnelle sont les 2 principaux symptômes. Elle peut être fermée ou ouverte et dans ce cas, il faut protéger la peau qui est mise à vif pour diminuer la douleur. (Ampoule mains de gymnaste, Ampoule ouverte ou « steak »)


LE GESTE IMMEDIAT :


Toute ampoule doit être traitée pour éviter la surinfection.


AMPOULE FERMÉE :


Désinfecter la zone de l’ampoule (Biseptine®). Percer pour faire évacuer le liquide translucide ou le sang, en aspirant le liquide avec une seringue stérile. Avec une autre seringue qui aura été rempli au préalable avec de l’éosine®, injecter une petite quantité dans l’ampoule. Comprimer la peau grâce un pansement type Hypafix® et une compresse.
Laisser en place le pansement pendant 12 heures et laisser à l’air libre pendant 12 heures. Renouveler le pansement (Hypafix® et une compresse) jusqu’à accolement des 2 feuillets de l’ampoule.


AMPOULE OUVERTE :


Pour permettre la reprise sur le terrain :
Désinfecter l’ampoule (Biseptine®).
Protéger avec un pansement protecteur type Coverplast® Ampoules.


> Le soir :


Désinfecter et enlever la peau «morte » à l’aide d’une paire de ciseaux trempés au préalable dans de l’alcool.
Appliquer sur l’ampoule une bonne noisette de crème grasse type Borostyrol®, Cicatryl® ou Homéoplasmine®.
Recouvrir avec une compresse et maintenir le tout avec une bande ou un sparadrap pendant toute la nuit.


 > Le lendemain :


Retirer le pansement (compresse et bande)
Rincer à l’eau et laisser à l’air libre pendant toute la journée.


 > Les nuits suivantes


 Renouveler l’opération 3 soirs de suite.


 L’application de pansement gras Cuticell® Classic est également possible avec le même procédé. Cependant, le lendemain en cas de saignement, le retrait du pansement gras Cuticell® Classic peut être délicat. Il faudra alors le mouiller avec un antiseptique pour le décoller.


 


 


Le conseil futé : L’ampoule peut être percée en 2 endroits avec une aiguille et un fil (désinfectés au préalable) qui permettra l’évacuation du liquide. Protéger le tout avec un pansement.



LE GESTE A EVITER :


Eviter les produits trop asséchants dans les premières heures.


CONSEILS :


Il est important de laisser l’ampoule à l’air libre en dehors de toute activité sportive pour faciliter la cicatrisation, et éviter la macération. Protéger la peau dès la moindre apparition de rougeur avec un pansement protecteur type Coverplast® Ampoules pour éviter la formation de l’ampoule. Mettre du talc officinal® dans les chaussures ou sur les mains pour éviter tous frottements intempestifs.
La peau peut également être préparée en massant la zone de frottement avec de la pommade type akyléine®.
Enfin, pour de nombreux sports, le port de gants, de maniques (protections spéciales pour la gymnastique sportive), de 2 paires de chaussettes (tennis, footing…)… sera envisagé.


DELAIS DE REPRISE :


Il est possible de pratiquer une activité sportive avec une ampoule, seulement si la protection est parfaitement bien réalisée. Ce qui implique de mettre le pansement protecteur dans le sens du mouvement de façon à ce qu’il ne plisse pas. Sinon attendre 5 jours pour avoir une cicatrisation correcte.
Toutefois la reprise se fera de manière progressive et avec mise en place d’un pansement protecteur (Coverplast® Ampoules) jusqu’à cicatrisation complète (disparition de l’ampoule).

Informations

L'A.R.T.S.S. a été créée par le Docteur Philippe CHADUTEAU le 19 septembre 1994. Cette association est aidée ponctuellement par la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (D.R.J.S.C.S.) pour le suivi des sportifs de haut niveau du Val d’Oise.

Tags